Hurlant des versets du Coran, un marocain saccage une église italienne  

Hurlant en arabe des phrases du Coran, un marocain a jeté à terre et gravement endommagé cinq statues d’intérêt artistique et d’autres objets religieux dans un église du Trentin.

Le saccage a eu lieu jeudi après dans l’église paroissiale de Santa Maria Assunta à Cles (Trente).
Le Marocain de 67 ans a été arrêté par la police.

Agissant en quelques minutes, le marocain se servant d’une barre de fer a jeté à terre la statue de la Vierge à l’Enfant, celle de la Vierge Immaculée ainsi que celles de Notre-Dame du Rosaire, celle de Notre-Dame des Douleurs et la statue de Saint-Joseph à l’Enfant. Le vandale a également ciblé l’autel de marbre et le baptistère qu’il a brisé, ainsi que deux retables et un grand tableau de l’Assomption.

Interpellé par la police, l’homme a été arrêté pour dommages aggravés et sera jugé par la cour de justice de Trente. Le Marocain est un résident de longue date dans la région et réside depuis l’été dernier à Cles. Selon la police, son geste est lié à un problème mental et non à un fanatisme religieux. L’individu avait déjà précédemment troublé la messe dans cette même paroisse.
Lire l'article en italien ICI

■ Actualités Monde  ■ Par redaction - 02 Janv 2015